• Chevaliers De Metal

WOLLNER Michael 1858-1918

La marque Wollner porte le nom de son créateur Michael Wollner, né en 1858 à Hersbruck près de Nuremberg en Bavière qui était à l'époque, le centre de production de figurines en étain. De nombreuses compagnies étaient installées à Nuremberg et Fürth. Il commenca par pratiquer le métier de fabricant de vaiselles et chopes en étain. En 1875, il rejoignit la compagnie de Conrard Schildknecht, fabricant de figurines en étain, près de Fûrth ou il resta quatre ans. Il quitta l'Allemagne pour Vienne en 1882, accompagné par sa fiancée Elisabeth Gandorsky qui deviendra sa future épouse. En 1883, il créa la Michael Wollner, "zu Erzeugung von Spielwaren aus Zinn". Il y avait un espace commercial à combler. En effet, il n'existait pas de fabricants de figurines liés à l'empire Austro-hongrois. Les petits soldats, plats d'étain ou demi-rondes bosses étaient surtout des importations allemandes. Dès lors, lorsque Wollner commenca à commercialiser des figurines représentant les armées et les régiments de la monarchie, de nombreuses scènes de la vie civile et les conflits en cours, le succès fut immédiat. D'autant plus qu' après que Michael Wollner eut façonné quelques figurines, un artiste allemand de qualité, Ludwig Junker le rejoignit ainsi que son frère Konrad Wollner en 1890. La période flamboyante de cette marque se situe entre 1888 et 1914. Au point culminant, il y avait 60 employés ainsi que des travailleurs extérieurs et d'après des bons de commande datés de septembre 1910 à octobre 1911, 26000 sets en boîte auraient été produits, ce qui signifie un minimum de 500.000 figurines peintes en plat, demi-ronde bosse ou ronde bosse. Les créations de Wollner représente véritablement une part de l'histoire de la monarchie autrichienne. Les figurines étaient vendues dans tout l'empire; Autriche, Hongrie, Bohême, Moravie ainsi qu'en Pologne et en Russie. Il n'y a pas eu d'exportation conséquente vers l'Europe de l'ouest et les Etats-Unis. La première guerre mondiale et le décès de Michael Wollner en juin 1918, amorcèrent une longue agonie. Son frère Konrad prit la direction jusqu'en 1927, puis son épouse Elisabeth assistée par sa plus jeune fille, Kunigunde. Cette dernière reçut en 1934, sa licence de fabricant en étain (dinandier en français correct). Qu'une femme excerca cette profession était à ce point inhabituel qu'elle eut droit à un article dans les journaux et une interview radio. En 1939, elle réorienta la compagnie vers les fournitures pour enfant et les poussettes. La licence fut active jusqu'en 1977. Malgré le manque cruel de catalogues, de listes, de documents comme bons de commandes ou factures, il existe un livre extrêmement complet qui reprend et illustre la productionde la manufacture Wollner (Ref : WOLLNER, Geschichte & Katalog einer Wiener Zinnfiguren Offizin de Robert Lonsing, auto édition, Vienna, 2009). Malheureusement, le Moyen-âge est un parent pauvre de la production. Seulement deux séries peintes d'origine, l'une en plat d'étain à l'échelle 4 cm pour les piétons et 4,7 cm pour les cavaliers, l'autre en demi-ronde bosse aux échelles 5 et 5,5 cm. www.wollner-zinnfiguren.com

 

Série plat d'étain :

 01. Chevalier avec épée et bouclier.
 02. Chevalier avec masse d'armes et bouclier.
 03. Cavalier avec épée et bouclier.
 04. Cavalier avec lance et bouclier.

Série demi-ronde bosse :

 01. Chevalier avançant avec épée levée et bouclier.
 02. Chevalier avançant avec épée baissée et bouclier.
 02. Chevalier frappant avec épée et bouclier.
 03. Chevalier frappant avec masse d'armes et bouclier.

 05. Cavalier avec épée, bouclier et casque à un plumet.
 06. Cavalier avec épée brandie, bouclier et casque à trois plumets.
 07. Cavalier avec lance et bouclier.

Série demi-ronde bosse - 5 cm - les chevaliers à pied (photo R. Lonsing).

Série demi-ronde bosse - 5 cm - les chevaliers à pied (photo R. Lonsing).

Série demi-ronde bosse - 5,5 cm - les chevaliers à cheval (photo R. Lonsing).

Série demi-ronde bosse - 5,5 cm - les chevaliers à cheval (photo R. Lonsing).