• Chevaliers De Metal

BALDET Maurice 1898-1972

Extrait de la préface du livre de Maurice Baldet « Figurines et Soldats de plomb », Editions d’Art Gonthier, Paris, 1961, je retranscris la présentation de Maurice Baldet écrite par le Général d’armée Koenig : « J’ai écrit que Marcel Baldet était un orfèvre en la matière. Il est en effet depuis quinze ans le Secrétaire Général de « La Sabretache » dont il convient de saluer au passage l’œuvre considérable et il est Membre d’Honneur de notre Société de Collectionneurs de Figurines historiques. Mais dû sa modestie bien connue en souffrir, je veux ajouter ceci : il est aussi pacifiste que quiconque, puisque engagé volontaire au cours de la première guerre mondiale, où il a partagé la vie des martyrs dans les rangs de la Piétaille au 117e R.I. ; il y a récolté quatre blessures et gagné l’épaulette sur les champs de bataille. C’est encore dans l’Infanterie qu’il a servi en Lorraine, au 115e R.I., pendant la campagne de 1939-1940 où il a été blessé une cinquième fois en février 1940. Passionné par l’histoire militaire et celle des uniformes, il a publié maintes chroniques d’Histoire militaire et d’Histoire du Costume. Ses études l’amenèrent à la figurine comme mode d’expression. Il fut l’un des premiers à se lancer dans la « ronde-bosse pièce unique », non pas fondue, mais modelée à la main et habillée de plomb. Chacun cherchait alors sa propre technique. Celle de Marcel Baldet représente des années de recherches et de tâtonnements: il y a là de quoi calmer les impatiences de plus d’un collectionneur en herbe. Multiples sont ses réalisations de figurines et d’ensembles. Nos amis étrangers l’apprécient beaucoup. Le Musée de Cincinnati à Washington porte sa marque. Le Musée militaire de Montréal a fait appel à lui. De grandes collections privées sortent de ses mains aux Etats-Unis, en Angleterre, voire au Maroc. La sagesse des nations l’enseigne : nul n’est prophète en son pays. Le proverbe s’appliquerait fort bien à Marcel Baldet dont on pourrait affirmer qu’il est plus connu à l’étranger que chez nous. » Marcel Baldet avait réalisé pour le Musée royal de l’armée au Cinquantenaire à Bruxelles quelques pièces. J’ai eu le privilège de pouvoir en acquérir une, vraiment magnifique. Dans la galerie photo, vous pourrez admirer le superbe travail de création, de perfection et de finition.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.

Gilbert de Lannoy, Chevalier de la Toison d’Or.